TOP 3 des processus les plus digitalisés : les processus documentaires

Les processus documentaires

Les processus documentaires concernent essentiellement les entreprises confrontées à des cycles d’activité longs, parfois complexes, impliquant une forte quantité de documentation (technique, juridique….). Les données générées à chaque étape doivent être validées, stockées, consolidées et concaténées pour en garantir la traçabilité.

Prenons l’exemple d’un constructeur de pièces d’avion. Les processus de fabrication font intervenir des centaines de personnes aux rôles bien définis. Pour assurer la fiabilité et l’efficacité de la chaîne de valeur, il est essentiel d’aider les parties prenantes à accéder, saisir et vérifier les données à travers des workflows automatisés mais également à industrialiser la création des documentations techniques, commerciales, juridiques… nécessaires.

Quels processus pour quels besoins ?

Un projet de digitalisation des processus ne doit pas être isolé qu’à un seul cas d’application. Il est stratégique de prendre de la hauteur sur l’ensemble de votre activité pour identifier les cas d’usage sur lesquels vous pouvez/devez générer de la valeur. Il appartient à la DSI de revêtir l’habit de chef d’orchestre et d’impulser l’innovation au cœur de l’entreprise en embarquant toutes les directions métier.

Faire le choix du low code, c’est s’affranchir des complexités d’autrefois pour embrasser le  business model de l’IT de demain. Au cœur de ce modèle, la direction informatique contribue à la création de nouveaux usages métier, elle teste la faisabilité de nouveaux projets et transforme l’entreprise de l’intérieur. En savoir plus sur la co-innovation entre les DSI et les directions métiers.

Infographie ROI plateforme K2