RPA, BPM, IA : Comment accélérer l’automatisation intelligente

De nombreuses entreprises estiment que les nouvelles technologies digitales comme l’Intelligence Artificielle (IA) sont hors de leur portée. Mais en réalité, dans le nouvel environnement d’automatisation des processus métier, il est possible de bénéficier de ces nouvelles technologies. Le tout de manière simple et agile.

Les technologies d’automatisation comme le RPA et les platesformes low code jouent un rôle clé dans la transformation digitale. Ces solutions permettent aux entreprises d’exécuter facilement des processus métiers digitalisés. Des résultats probants sont obtenus sans avoir besoin d’investir de grosses dépenses informatiques ou de mettre à mal son SI.

Mais que se passe-t-il lorsque les entreprises veulent aller plus loin dans leur démarche ? Plus l’organisation se complexifie, plus il est nécessaire de réévaluer et repenser sa stratégie digitale.  

En effet, aujourd’hui les technologies évoluent à une telle rapidité que les entreprises doivent s’assurer que leur système d’automatisation de processus est suffisamment novateur et agile pour pouvoir assurer leur compétitivité.

Vers une automatisation intelligente

Aujourd’hui, la réflexion qui est menée au sein des organisations pour automatiser les processus métiers est en pleine mutation. Ce changement de paradigme se justifie en grande partie par l’émergence des technologies d’Intelligence Artificielle (IA).

Les nouvelles capacités offertes par le machine learning, la vision par ordinateur (ou vision artificielle) et le traitement automatique du langage naturel (NLP) sont beaucoup plus accessibles aujourd’hui qu’elles ne l’étaient il y a quelques années.

Cela signifie que les organisations disposent des outils nécessaires pour résoudre un plus large éventail de problèmes opérationnels. Tout cela grâce à une approche plus intelligente de l’automatisation des processus. Cependantexploitent-elles ces outils aussi efficacement qu’elles ne le pourraient ?

L’enjeu

Même si de nombreuses organisations comprennent la valeur ajoutée autour de l’IA et du RPA, il n’est pas toujours facile de mettre les projets en œuvre. Trop souvent, les différents départements sont tentés d’adopter des solutions qui répondent à leurs besoins immédiats, plutôt que de réfléchir à la façon dont ces produits s’intègrent globalement dans leur environnement.

Cette approche fragmentée, où les outils de transformation digitale ne communiquent pas entre eux ne permet pas aux organisations d’améliorer leur performance globale. Par conséquent l’impact positif sur la satisfaction de leurs clients est amoindri.

Combler les lacunes

Une façon d’éviter que les silos technologiques n’entravent plutôt qu’ils n’accélèrent la transformation digitale est d’établir une stratégie 360 de digitalisation des processus métiers. Pour ce faire un système de gestion centrale est de mise. L’approche idéale consiste à utiliser une suite BPM qui fournit un cadre solide pour le développement et le suivi des processus métier.

Une plateforme de développement low code comme K2 peut fournir un hub BPM moderne et agile pour l’entreprise. De multiples technologies peuvent être intégrées dans les applications métiers qui sont conçues sur cette plateforme. Cela permet notamment de :

  • Connecter des systèmes fragmentés,
  • Permettre d’assurer la traçabilité
  • Fournir une visibilité et un contrôle sur l’ensemble des processus.

Livraison d’applications plus rapide

Les plateformes de développement low code sont utilisées par un grand nombre d’entreprises pour rationaliser la conception d’applications métier. L’objectif est de permettre au département IT d’optimiser l’utilisation des ressources de manière optimale et fournir des solutions plus rapidement. Cette approche low code leur a surtout permis de pouvoir collaborer avec les utilisateurs métiers.

En effet, ces derniers peuvent désormais concevoir leur propres applications grâce à un ensemble d’outils privilégiant l’expérience utilisateur. Parmi eux, les formulaires conçus par simple glisser-déposer, les assistants de configuration et tout un ensemble d’outils qui les accompagnent dans les différentes phases de conception.

Une fois que ces solutions sont déployées, elles peuvent être dupliquées puis réutilisées dans d’autres domaines de l’entreprise. Ainsi les apps évoluent rapidement en fonction des retours utilisateur pour toujours répondre aux nouveaux besoins.  L’entreprise devient plus agile ; le time-to-market est optimisé.

Une intégration sans effort

Une plateforme de BPM-Lowcode comme K2 permet de s’intégrer facilement au SI, y compris aux bases de données ainsi qu’aux services tiers.

Cela signifie donc que toutes les applications métiers pourront se connecter aux solutions de RPA et aux outils d’IA pour créer un environnement d’automatisation totalement intelligent. Par exemple, K2 offre une intégration native avec UiPath, leader du RPA. Les entreprises qui ont fait le choix du BPM + RPA utilisent les robots pour démarrer ou mettre à jour des processus métier, ou pour automatiser entièrement certaines tâches.

REPLAY WEBINAR | BPM + RPA : l’automatisation augmentée

Cette approche permet d’accélérer l’adoption des nouvelles technologies. Les entreprises peuvent tirer parti des nouvelles solutions logicielles de robotique ou d’IA tels que :

  • le machine learning,
  • le traitement du langage naturel NLP/TLN,
  • l’analyse avancée
  • l’analyse des sentiments

au fur et à mesure qu’elles émergent, sans avoir à subir de lourds projets de changement.

Dans ce système parfaitement imbriqué, la plateforme low-code permet d’affecter des tâches aux logiciels robots, aux Agents Intelligents et aux êtres humains. Ainsi, tous les processus robotisés et humains sont lancés depuis une plateforme unique. Le bon fonctionnement de chaque processus est garanti.

What’s next ?

L’automatisation des processus métiers s’était jusqu’à présent concentrée sur la réduction des coûts et l’efficacité opérationnelle. La nouvelle ère d’automatisation intelligente, offre beaucoup de perspectives d’amélioration. Il s’agit notamment d’améliorer l’expérience clients, d’optimiser les compétences et les connaissances au sein de l’organisation et d’assurer une prise de décision rapide et éclairée. Plus important encore, elle permet d’accélérer et de donner de l’envergure à la transformation digitale en donnant aux entreprises une longueur d’avance.

À l’avenir, on peut s’attendre à une vague encore plus importante de changements technologiques. Les entreprises qui adoptent dès aujourd’hui une approche agile pourront profiter des nouvelles opportunités d’innovation dès qu’elles se présenteront à elles.

Laissez un commentaire